Une filière à taille humaine

S’il est une chose qui caractérise au mieux le fromage de chèvre Rocamadour, c’est bien l’aspect traditionnel de sa fabrication. En effet, l’homme prend une part extrêmement importante dans sa production, étant donné que dans sa fabrication la mécanisation est quasi inexistante.  En moyenne on dénombre un actif pour un troupeau de 50 chèvres et on recense environ 90 opérateurs pour l’ensemble de la filière. 
Aujourd’hui la fabrication du Rocamadour reste  une activité très exigeante en terme de main d’œuvre et elle s’organise autours de  4 principaux métiers :
  • Le cultivateur pour la conduite des cultures et la production de l‘alimentation des chèvres
  • Le chevrier pour la gestion du troupeau : traites, alimentation, pâturage et gestion du troupeau
  • Le fromager-affineur qui élabore les fromages et conduit quotidiennement l’affinage
  • Le commercial  qui assure la mise en marché de sa production

Le respect de la tradition est la clé du succès de notre petit fromage de chèvre. Des producteurs laitiers ou fromagers  qui tous les jours de l’année se lèvent tôt pour tirer le meilleur de leurs troupeaux et de leur terroir.